bandoLTN_new

mardi 20 mars 2007

Les Rewics 2007 : Présentation de ma journée

CEME

La cinquième édition des ReWICS (Rencontres Wallonnes de l'internet citoyen) a eu lieu le 19 mars 2007, à Charleroi. « Les ReWICs, nées en même temps que les Remics, en Aquitaine, un peu avant les Roumics en Nord-pas-de-Calais, essaient, bon an mal an, de réunir ceux qui essaient d'introduire les TIC dans le secteur non-marchand en Belgique francophone. Ces Rencontres ont été le lieu de nombreux débats, elles ont voulu relayer ce qui se fait ici et ailleurs. Elles n'appartiennent d'ailleurs pas à ses organisateurs mais à toutes celles et tous ceux qui y prennent la parole, professionnels des TIC ou simples citoyens. »
[ source : rewics.be ]

L'édition 2007 a accueilli au Charleroi Espace Meeting Européen (C.E.M.E.), pas moins de 52 stands d'exposants et 34 ateliers (conférences et tables rondes). Cette évènement a été officiellement inauguré par la Ministre-Présidente de la Communauté française de Belgique, en charge de l'enseignement obligatoire et de la promotion sociale, Ministre de la formation au Gouvernement wallon; Marie AENA. Les REWICS sont une organisation du Pôle Ressources & Diffusion de Technofutur TIC, Centre de compétence en technologies de l'information et de la Communication de la Région wallonne.

J'ai participé à la table ronde « Culture en ligne, cultures en réseau » modérée par la journaliste Françoise BARE, dans l'aprés-midi. Etaient invités également comme orateur; Nathalie CACLARD [ Chargée de Mission du réseau Point Cyb Ile de France, piloté par le CIDJ ], Catherine MUSSELY [Audience development BOZAR EXPO, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles], Emmanuel Vergès [Directeur de ZINC/Espace Culture Multimédia de Marseille] et de moi-même. Philippe FRANCK [Directeur belge de Transcultures] n'ayant malheureusement pu être présent comme prévu.

Les différentes problématiques abordées lors de cette table ronde étaient les suivantes : « Savoirs et culture vivent par, pour, avec, grâce au réseau. Le territoire est le ferment la culture multimédia : langues et patrimoines viennent nourrir les œuvres diffusées. Comment transmettre la culture multimédia en ligne ? Comment travailler en commun sur des projets culturels sur Internet ? Dans cet aller-retour permanent de création entre réel au virtuel, qu'apprend-t-on ? La culture multimédia partagée est-elle en train de faire naître de nouvelles formes de savoirs ? »
[ source : rewics.be ]

Je vous ferais part dans un prochain billet du déroulement de ma journée aux ReWICS 2007 et du contenu de la table ronde.

bandeau_destruction Share on Facebook

Commentaires

Poster un commentaire